Qu’est-ce que le taux de décote moyen en immobilier ?

Avant de vendre son bien immobilier, il est important pour le vendeur de tenir compte de différents critères pour être certain de réaliser une bonne vente. Entre autres, il faut avoir un œil sur la tendance des ventes, les prix du marché, mais pas uniquement. Avant de fixer le prix, il faut penser aux taux de décote. De quoi s’agit-il exactement ?

Le taux de décote en quelques mots

Le taux de décote représente le pourcentage de diminution de prix qu’un vendeur peut accepter lors d’une transaction immobilière. Sur le marché, il peut être considéré comme étant un bon indicateur pour connaître la tendance actuelle des ventes. Durant la période d’une vente immobilière, deux cas peuvent se présenter :

  • Le taux de décote moyen est faible : cela prouve que la demande d’achat est nombreuse. Par contre, le nombre de biens immobiliers disponible à la vente est à la limite.
  • Le taux de décote moyen est important : cela signifie que sur le marché immobilier la demande est faible tandis que les offres sont nombreuses.

Lorsqu’une personne doit donc vendre son bien immobilier, il devra fixer le taux de décote en fonction des offres et des demandes pour éviter de perdre un client potentiel, mais aussi pour éviter de vendre son bien à prix dérisoire.

L’importance de cet indicateur pour le vendeur et pour l’acheteur

Pour l’acheteur, avant de conclure une vente, il faut d’abord se tenir informé de la valeur moyenne du taux de décote. Ainsi, il sera plus facile de connaître les limites à ne pas dépasser lorsqu’arrive le moment où il faudra discuter du prix de l’achat immobilier. En connaissant la valeur de ce taux, il sera plus facile de réaliser une bonne transaction immobilière.

Pour le vendeur, ce taux permettra de mieux fixer le prix de vente d’un bien immobilier. Il faut toutefois noter qu’abuser sur le taux de décote est déconseiller pour les personnes qui souhaitent trouver rapidement un acheteur pour son bien.

Variation du taux de décote en fonction du bien immobilier à vendre

Le taux de décote dépend de la tendance du marché, mais souvent, l’emplacement du bien immobilier à vendre joue aussi beaucoup.

À titre indicatif, actuellement, quelle que soit la tendance de l’offre et de la demande, un appartement qui donne sur un boulevard passant enregistre toujours un taux de décote pouvant atteindre 30 %. Pour les appartements, ce taux est de 5 % en moyenne par étage. Par contre, si le bien se trouve au rez-de-chaussée et donne sur une rue, le taux peut être de 10 % à 15 %.

Pour une maison se trouvant dans un lieu bruyant, le taux est de 10 % à 30 %. Si la maison est peu exposée à la lumière du soleil, le taux de décote oscille entre 5 % et 10 %. Pour les maisons anciennes mal isolées, il faut compter un taux de 5 % à 20 %.