Que faut-il choisir entre prêt à taux variable ou prêt à taux fixe ?

Quand la durée de l’emprunt remboursable par mensualité est déterminée, la banque demande à l’emprunteur de choisir entre :

  • un emprunt à taux fixe
  • un emprunet à taux variable

Le cas du prêt à taux fixe

Un prêt à taux fixe est un crédit destiné à l’achat d’un bien immobilier avec un taux d’intérêt similaire durant la durée du crédit.

Avec le prêt à taux fixe, on connaît toutes les données dès l’offre du prêt. Ces données intègrent le taux d’intérêt et le coût total du crédit. Le coût total du crédit correspond à la somme des intérêts payés à la banque.

Les données incluent également la durée de remboursement et le montant des échéances. Sur un crédit à taux fixe, le taux est estimé selon le montant du capital emprunté et la durée du remboursement.

Le cas du prêt à taux variable

Le prêt à taux variable (ou taux révisable) comprend un taux d’intérêt qui change selon un indice de référence défini au moment de la souscription du crédit.

Le coût total du crédit ne peut être connu à l’avance car la somme des intérêts dépend du taux :

  • Quand le taux est en hausse, le crédit va revenir plus cher.
  • Si le taux est en baisse, le crédit devient moins cher.

L’indice de référence des prêts à taux variable se basent sur l’Euribor ou sur d’autres monnaies étrangères.

Le taux d’intérêt est lié à la somme de l’indice de référence et de la marge pratiquée par la banque signalée dans le contrat de prêt.

Les atouts du prêt à taux variable

Les avantages pour souscrire à un emprunt à taux variable sont :

  • un taux de base inférieur au taux fixe : économie rapide par rapport à un crédit à taux fixe. Attention néanmoins à surveiller la hausse des taux
  • l’opportunité de bénéficier de baisses de taux durant toute la durée du crédit

Néanmoins, deux conditions doivent être satisfaites. Il s’agit de l’écart conséquent entre l’indice de référence du taux révisable et celui du taux fixe, ainsi que des taux fixes très élevés, supérieur à 6 %.

Le cas du taux variable type avec le crédit renouvelable

Avec le crédit renouvelable, le crédit est reconstitué à chaque fois que l’emprunteur peut opter pour un versement complémentaire de la somme de son choix, ou rembourser la totalité d’une somme due.

A la souscription du prêt, l’emprunteur est renseigné sur le montant minimum du crédit autorisé, le montant minimum de la mensualité de remboursement et le taux applicable à la signature du contrat de prêt.

Ainsi, en cas de révision du taux, l’emprunteur est informé par l’établissement de crédit. L’emprunteur peut refuser la révision sous 30 jours après réception de l’information.